Nos conseils pour réussir sa première année de Droit

Nos conseils pour réussir sa première année de Droit


Nos conseils pour réussir sa première année de Droit

À chaque pré-rentrée et rentrée en fac de droit, la question que l'on se pose le plus est la suivante : « vais-je réussir ? ». La réflexion semble légitime sachant que la chance d'essuyer un échec en L1 est de 60%. Mais, car cela implique un taux de réussite de 40%, il est mieux de mettre la chance de son côté en ayant les bases pour sortir de la première année avec le succès.

Ne pas négliger la pré-rentrée

Vous trouvez que la pré-rentrée est inutile ? Vous ne savez peut être pas qu'il s'agit du moyen vous permettra de connaître, bien avant les cours, l'équipe pédagogique à laquelle vous serez confronté, les informations qu'il vous faut concernant la faculté, la bibliothèque, le déroulement de l'année scolaire et même le système de notation.

Être présent à tous les cours et TD

En vous rendant à tous les cours, vous accomplirez déjà environ 1/3 du travail à faire pour réussir votre première année du droit. Le deuxième tiers sera rempli par les TD et le dernier par vos travaux personnels à la maison ou à la bibliothèque, entre autres.

Miser sur la régularité

La totale liberté qui vous est accordée en faculté ne doit pas vous inciter à négliger l'essentiel pour réussir votre première année de droit : la régularité du travail. N'attendez surtout pas que les examens s'approchent pour procéder à la relecture et la remise en forme de vos notes.

À chacun sa propre technique de prise de notes

Que ce soit à la main ou à l'ordinateur, la façon de prendre de notes ne devra pas être forcément la même d'une personne à une autre. Ce n'est pas que votre camarade ait tout noté, que vous devrez faire le même. Par ailleurs, une prise de note active, voire sélective, est plus efficace qu'une prise de note qui se fait à la manière d'un robot.

La méthodologie de travail est personnelle

Le conseil précité peut également être transposé à la méthodologie de travail. Ce n'est pas que le surlignage des cours ait été efficace pour un ancien que vous deviez abandonner une autre méthodologie qui vous a réussi bien au lycée comme l'apprentissage par cœur, la réalisation des fiches ou l'établissement de plan.

Mettre toutes les matières sur un même niveau de priorité

Comme au Lycée, les matières n'ont pas les mêmes coefficients. Cela ne veut cependant pas dire qu'il faut seulement miser sur celles dotées de coefficients plus élevés. En effet, les matières à coefficients réduits vous seront toujours d'une grande utilité aussi bien pour votre dossier universitaire que pour votre future spécialisation.

Miser sur une bonne expression écrite

Dans le droit, un seul mot oublié, un vocabulaire inadapté et une seule faute d'orthographe ou de grammaire peuvent être à la source d'une mauvaise interprétation des clauses d'un contrat, d'une disposition légale ou d'une décision judiciaire. Pour trouver de la réussite dès la première année donc, il faut améliorer son expression écrite.

Pas besoin d'acheter un nombre important de livres

Pour se donner plus de chances de réussir en première année de droit, nombreux sont les étudiants qui se constituent un stock important d'ouvrages de droit. Pourtant, quand on en a beaucoup, on a tendance à faire seulement un survol de lectures pour pouvoir tous les terminer. Le mieux est donc de ne se concentrer que sur l'essentiel à avoir en se basant sur les bibliographies fournies par les professeurs.